DE LA COMMUNICATION GLOBALE

marketing

Bonne résolution : l’éco-conception de site internet

red apple

L’économie est aujourd’hui globale, les outils de communication du digital sont disponibles « all-over-the-world » et pour autant l’éco-conception est encore loin d’être appliquée partout dans le monde.

 

Petite mise au point : c’est quoi l’éco-conception ?

Il existe de nombreuses définitions qui sont souvent liées à l’approche culturelle du pays de l’auteur…. et de la vision de chacun sur les dimensions internationales et des impacts des activités humaines sur l’environnement écologique, des retours d’expérience partagés ou non.

Nous vous proposons ici celle de l’AFNOR :

« L’éco-conception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et lors de toutes les étapes de son cycle de vie »
Pourquoi parler du web et de l’éco-conception ?

La puissance du haut-débit associé aux évolutions techniques des « devices » (fixes, mobiles…) qui permettent de réaliser et de diffuser des informations nous fait oublier qu’une bonne gestion des volumes de données ou des ressources nécessaire à leur exploitation et utilisation fait gagner temps & énergies à tous.

Un exemple concret : éliminer les fonctions non-essentielles des sites. Effectivement, d’après plusieurs études il y a presque une bonne moitié des fonctionnalités proposées par un site internet qui ne sont pas ou extrêmement peu utilisées.

La réduction effectivement de la couverture fonctionnelle réduit son coût direct (développement initial et frais d’exploitation technique) et se répercute par conséquent sur l’empreinte écologique du site web. La raison : on réduit les temps de travail sur la conception (du cahier d’expression du besoin de la fonctionnalité jusqu’au temps de développement du coding), moins de ressources sont employées à cet effet, ce qui libère mécaniquement du temps disponible pour les équipes et moins d’utilisation des infrastructures à mobiliser à l’exécution de la fonctionnalité (puisqu’elle est inutile). On veut par exemple la possibilité de diffuser des vidéos en haute-qualité directement dans le site. On peut, par exemple, ajouter dans les fonctionnalités le fait que ces vidéos seront de sources sur le serveur du site ou bien en provenance d’un ensemble mutualisé de stockage et de diffusion. En gardant uniquement la fonction « provenant d’un ensemble mutualisé de stockage et de diffusion » augmenter la visibilité de ces mêmes vidéos sans avoir à développer un player dédié plus un stockage en doublon des même fichiers sources des vidéos.

L’éco-conception c’est avoir aussi une vision stratégique, apportant de l’intention éthique en plus des aspects organisationnels. L’intégration opérationnelle peut aussi s’élargir sur toutes les dimensions du marketing au cours du développement de produits : la réduction des impacts sur l’environnement des produits, procédés et services, revoir le cycle de vie, imaginer des solutions prenant en compte les transferts d’impact possible, voir l’environnement comme un levier de compétitivité et d’innovation au service de votre évolution, sans sacrifier la qualité ou encore l’esthétique (design produit, design de la communication associée).

 

Aller plus loin dans le sujet !

Voici une liste de 115 conseils d’éco-conception à l’usage de tous ceux qui interviennent dans la création d’un site web. Elle est publiée par OPQUAST, qui peut accompagner (formation/certification…) les acteurs de la conception en matière de digital.

Vous pouvez aussi vous reporter au beau travail effectué par l’AACC sur l’éco-communication.

Classeurs écologiques personnalisés pour votre RSC

La Responsabilité Sociétale Corporative (RSC) est un concept qui existe depuis plusieurs années et que la commission Européenne définit comme le compromis que les entreprises ont par rapport à l’impact sur la société et sur l’environnement.

C’est à dire, toutes les entreprises ont des impacts environnementaux, sociaux et économiques pouvant être positives ou négatives. Conscient de cela, les organisations doivent s’impliquer en minimisant les impacts négatifs et miser pour les aspects positifs.

Les actions qui peuvent mener à bien cette cause sont très variées et dépendent autant du type de l’entreprise que des produits ou services offerts. Travailler avec des matériaux recyclables, réduire les émissions de C02, produire dans des pays ou se respectent les droits des travailleurs, stimuler le développement de la communauté, aucun test sur les animaux sont seulement quelques exemples que les entreprises peuvent apporter dans le cadre de la RSC.

L’engagement par rapport à l’environnement est un aspect très important pour toutes sortes d’entreprise qui cherchent à améliorer la qualité et la durabilité de leurs produits. Cet aspect est d’une importance vitale pour des entreprises comme Mytplast (voir ici) qui se dédient à la fabrication de classeurs personnalisés, présentoirs et produits corporatifs avec le logo et l’image de l’entreprise, utilisant dans leur fabrication des matières premières de manière responsable.

Utiliser des matériaux comme du papier ou carton recyclable et encres respectueuses de l’environnement pour élaborer l’aspect communicatif est une excellente manière de s’impliquer dans la RSC.

INNOVATION DES PRODUITS CORPORATIFS DE LA LIGNE ECOLOGIQUE

À Mytplast, nous sommes très sensibles à l’entretien de la planète. C’est pourquoi nous lançons une gamme exclusive de produits écologiques (plus d’information ici) élaborés avec des matériaux respectueux de l’environnement, consultable sur notre catalogue en ligne. Classeurs écologiques, cahier de papier recyclable, valisette et tout type de pièces élaborés avec des matériaux 100% recyclable.

Dans la catégorie “ligne écologique” nous disposons d’une large gamme exclusive pouvant être d’excellent cadeau d’entreprise pour des actes corporatifs, congrès, réunions de ventes ou présentation de produits.

En distribuant ces produits à vos clients et employés, vous contribuez à la conservation de la planète et en même temps cela apportera une différence sur l’image corporative de votre entreprise, qui sera associé à des valeurs positives et à l’engagement environnemental.

Nos pièces, élaborées en carton recyclé, rembordé ou non, peuvent se personnaliser avec le logo de votre entreprise en sérigraphie et en offset, avec une ou plusieurs couleurs. Elles sont simples et élégantes, esthétiques et respectueuse de l’environnement.

Dans l’ère de la RSC, les entreprises doivent apporter leur grain de sable dans la société et apporter leur contribution pour améliorer le monde dans lequel nous vivons. Les consommateurs sont conscients de cela et valorisent de manière positive les entreprises éthiques et responsables du développement durable.

Grâce à ce poste, nous voyons les sociétés engagement social nécessaires à la préservation de l’environnement . Il est donc important que ces valeurs sont diffusés au sein de la même organisation et de faire participer les travailleurs à faire des activités qui encouragent la responsabilité sociale , où le but est toujours d’améliorer la qualité de vie à la fois personnellement et professionnellement.

Caméra cachée… leçon de marketing auditif !!!

La vidéo se passe d’explications ?

Vous souhaitez surprendre vos clients ? Le son est une approche avec un fort capital de sympathie !

Ajoutez un peu d’autodérision et votre opération marketing en sera d’autant plus efficace.

 

Une peu d’eau…. et une forme de contenu !

En marketing on dit souvent que le packaging est un vendeur muet pour un produit !

C’est pas faux lorsque l’on considère par exemple la forme des bouteilles de nombreuses boissons !

Toutefois la publicité peut se concentrer sur le contenu et pourquoi pas aller jusqu’à la forme de la goutte.

Mais là Perrier va un peu loin ! Décider de conserver uniquement le slim alors que ces dames sont très bavardes sur le sujet….

Enfin, les « slims » c’est porteur de sens.

 

 

 

Salon du e-marketing : 29 et 30 janvier 2013 !

e-marketing

Le marketing évolue… les notions fondamentales s’enrichissent, les cibles se retrouvent aujourd’hui sur de nouvelles places de contact !

15.000 professionnels du marketing digital et 200 sociétés participantes sont attendus au rendez-vous annuel du marketing digital qui se tiendra au Palais des Congrès de la Porte Maillot les 29 et 30 janvier 2013.

Sur cette 7e édition, les habitués retrouveront la formule qui a fait le succès du salon E-Marketing Paris jusqu’à aujourd’hui : un mix conférences/exposition, des retours d’expériences, des visions marché et des présentations de solutions. Mais cette année, E-Marketing Paris entend bien conserver une longueur d’avance en proposant un programme encore plus qualitatif, riche et diversifié autour de l’un des enjeux principaux des visiteurs du salon : le Real Time Marketing, ou comment s’adapter à la conversation avec le consommateur en temps réel et faire passer le bon message, à la bonne personne, au bon moment, au bon endroit.

 

Origine des marques : Maggi

L’invention de Julius Maggi en 1885 va donner vie à l’entreprise éponyme en 1886 !
Né en 1846, Julius Maggi à l’envie au fil du temps d’inventer, d’innover. Alors que la révolution industrielle est en marche, il veut proposer aux ouvriers un plat nourrissant, rapide et peu onéreux. De plus, dans les usines, nombreuses sont les femmes  travaillent et, de fait, disposent de moins de temps pour cuisiner. Julius Maggi trouve une solution en inventant des soupes en sachets.

Pour continuer dans sa lancé, Julius Maggi met au point une « recette secrète » destinée à assaisonner les bouillons et les potages. Il lance donc son Arôme Saveur en 1887 ! Sa dernière innovation arrivera sur le marché en 1908 (4 ans avant sa mort) : le bouillon KUB.

Ensuite la société continuera en lançant notamment la purée Mousline en 1963 ou plus recemment le système de papillotes (en 2010) destiné à cuisiner le poulet.

Lettre en 3D et ombrées…. sur plaque émaillée !

Le génie de la simplicité

Aujourd’hui lorsque vous voulez acheter un nouveau téléphone portable vous avez le choix avec plus de technologie, plus de complications, plus de fonctions… bref, on vous dit que vous avez besoin d’un appareil qui contient toujours plus de chose que le précédent… Le constat général est aussi que cela vous oblige a apprendre à l’utiliser, à vous adapter au mode de fonctionnement de l’appareil…
L’atelier cortical, bien que très technophile, a envie de dire un grand BRAVO aux concepteurs du téléphone suivant.

john's snow

 

Voici un téléphone qui ne sert qu’à téléphoner, pas d’écran, pas de fonction inutile, juste de quoi composer le numéro, un ampli pour l’écoute pratique..; et un répertoire « papier » au dos du téléphone. Un chargeur classique et un port usb, le tour est joué.

Voilà une fine observation du marché : ce téléphone est fait pour tous ceux qui ont besoin de téléphoner sans disposer dans leur poche d’un couteau-suisse-électronique aux multiples gadgets.

 

Peut-on faire du marketing avec les réseaux sociaux ?


Une vidéo pédagogique… qui date mais bien construite

La théorie et la pratique…

Si l’on prend le temps de bien réfléchir, les réseaux sociaux sont aujourd’hui encore de simples supports de communication et pas véritablement des outils du marketing. Effectivement, bien que permettant de publier des informations dites segmentantes (caractéristiques d’une personne qui pourraient être intéressante pour la définir comme une cible marketing : parce qu’elle aime le chocolat, la pop-anglaise, et à vu le dernier film de ….) les réseaux sociaux ne sont pas encore à même de fournir des informations qualifiantes sur le réseau d’amis de la personne dont le profil nous intéresse !
Egalement, il semble que la recherche d’efficacité soit laissée de côté pour privilégier la quantité. De fait, aujourd’hui, le réseau social cherche à se transformer en média de masse… la course à l’audience la plus forte sans forcément cultiver la différence qui pourrait lui donner des atouts non négligeables pour les femmes et les hommes du marketing !
Vivement l’ère du réseau social en version 9.6 … enfin si cela existe encore sous cette forme numérique et virtuelle !